Recyclage des piles NiMH.

Toyota Motor Europe a signé un accord cadre de trois ans avec la Société Nouvelle d'affinage des Métaux (SNAM) sur le pan-européenne de reprendre et de recyclage des piles NiMH.

Depuis 2000, environ 370 000 véhicules hybrides de Toyota et Lexus ont été construits, équipés de batteries NiMH. SNAM Toyota dans son rétablissement, selon une procédure qui garantit un rendement maximum de matières premières secondaires. Une partie de ces accords, il est aussi que les piles NiMH peuvent être retournés à toutes les opérations européennes, dont le siège européen en Belgique, les neuf usines dans sept pays, 30 de marketing nationales et sociétés d'exploitation, la Toyota et Lexus 3000 et tout revendeur agréé de vie opération de recyclage des véhicules. A la SNAM niveau national sera de fournir des documents comme des rapports sur le rendement de recyclage, afin d'assurer le signalement aux autorités compétentes, comme requis par la directive 2006/66/CE de la batterie de l'Union européenne. La directive réglemente la collecte et le recyclage de batteries industrielles en Europe.

SNAM a été fondée comme une émanation de l'industrie métallurgique en 1981 et s'est établi dans les années 1990 comme un acteur majeur dans le domaine du recyclage. C'est forts de Toyota l'une des rares sociétés au monde à avoir maîtrisé les techniques pour le traitement des piles et accumulateurs. Toyota Allemagne (TMD) avait auparavant ses propres règles pour le rachat des batteries NiMH. A partir du 1er Janvier 2012 sur le TMD tournage de l'accord avec les Français SNAM



28/10/2011

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 409 autres membres

ETUDE L GIF.gif

2015-10-18 17.52.52.jpg

 


Recommander ce blog | Contact | Signaler un contenu | RSS | Espace de gestion