Conduite automatisée sur autoroute

 

- Sur route, des systèmes d’assistance assurent un guidage automatique dans les embouteillages

- Bosch propose une offre groupée incluant l’ensemble des capteurs requis

- Une première étape vers une conduite entièrement automatisée

 

Des systèmes d’assistance performants aident d’ores et déjà les conducteurs à adopter une conduite plus détendue et plus sûre, en contrôlant la vitesse et la distance entre les véhicules, en signalant les embouteillages et en les aidant à se garer sur les emplacements très étroits. En sa qualité de fournisseur mondial de technologies et de services, Bosch va étendre sa gamme de systèmes d’assistance aux automobilistes au cours des prochaines années. Dans l’avenir, ces systèmes vont de plus en plus guider les véhicules dans les embouteillages, en freinant, accélérant et actionnant le volant de manière entièrement automatique. Cet assistant embouteillage sera actif dans une plage de vitesses comprise entre 0 et 50 km/h, couvrant ainsi la plupart des situations liées à un trafic discontinu. Selon l’automobile club allemand ADAC, l’Allemagne a totalisé à elle seule 405 000 kilomètres de bouchons en 2011. « L’assistant embouteillage aide les conducteurs à rouler plus détendus, même en cas de trafic intense », précise Gerhard Steiger, Président de la division Bosch Chassis Systems Control. La fabrication en série de la première génération de cet assistant embouteillage devrait débuter en 2014. Au cours des années suivantes, cette fonction sera ensuite complétée afin de couvrir des plages de vitesses de plus en plus étendues et des situations de conduite de plus en plus complexes, pour donner naissance à terme à un « Highway Pilot » permettant une conduite entièrement automatisée.

 

Le régulateur de vitesse adaptatif ACC Bosch détecte déjà les véhicules qui précèdent afin d’adapter la distance et la vitesse du véhicule concerné en conséquence. L’association avec l’ESP®, et le soutien supplémentaire d’une caméra vidéo de détection de voie et d’une direction électromécanique, permet de créer la base technique d’un guidage automatique du véhicule. Des logiciels performants calculent désormais les instructions de conduite adaptées pour garantir une conduite sûre et détendue. Les changements automatiques de voie constitueront la prochaine étape fonctionnelle. Celle-ci nécessite l’adjonction de capteurs radar supplémentaires à l’arrière afin de détecter les véhicules en approche rapide, ainsi que la présence d’une carte de navigation dite dynamique, qui pourra être informée en permanence de la présence de chantiers et de limitations de vitesse temporaires grâce à une liaison de téléphonie mobile. Même si la conduite du véhicule reste sous la responsabilité du conducteur, celui-ci pourra désormais se contenter de surveiller les actions menées par le système d‘assistance.

 

La gamme Bosch inclut tous les composants et capteurs nécessaires

Outre l’ESP® et la direction électrique, Bosch propose également tous les capteurs nécessaires à une bonne détection de toutes les conditions de circulation. Selon la gamme de fonctions présentes dans le véhicule, il s’agit pour la détection avant soit de l’association d’un capteur radar et d’une caméra mono, soit d’une caméra stéréo. En matière de radars, Bosch dispose d’un capteur radar à longue portée très performant, le LRR3, dont la portée est de l’ordre de 250 mètres pour un angle d’ouverture atteignant 30 degrés. Le nouveau capteur radar à moyenne portée, qui sera produit en série en 2013, est quant à lui d’un coût nettement moindre, car il est conçu pour répondre aux exigences du marché de masse. Il présente une portée de 160 mètres, pour un angle d’ouverture de 45°. Outre la caméra polyvalente dotée d’un élément sensible disponible actuellement, Bosch a développé une caméra vidéo stéréo disposant d’une vision binoculaire grâce à la présence de deux capteurs, afin de déterminer avec précision l’éloignement des objets et leur sens de déplacement. Ces deux configurations de capteurs permettent en outre un freinage de secours prédictif complet. La surveillance du trafic à l’arrière du véhicule est assurée par deux capteurs radar à moyenne portée adaptés. D’un angle d’ouverture de 150° chacun, ils sont capables de détecter des objets situés jusqu’à 100 mètres. Les capteurs à ultrasons de l’aide au stationnement viennent quant à eux en renfort durant les manœuvres rapprochées.

 

Le degré d’automatisation continue à se renforcer

« La conduite entièrement automatisée deviendra peu à peu une réalité ». Gerhard Steiger en est convaincu. Dans une première étape, les degrés d’automatisation de la conduite sur autoroute ne feront que se renforcer, à des vitesses toujours plus soutenues, jusqu’à ce que le Highway Pilot gère la totalité du trajet de manière entièrement automatisée, de l’entrée sur l’autoroute à la sortie. Deux défis majeurs subsistent pour la conduite automatisée : la conduite urbaine, avec la prise en compte de nombreux types d’usagers circulant en tous sens, et le développement d’un concept garantissant que les fonctions du système présentent un haut niveau de fiabilité dans toutes les situations.



16/02/2013

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 410 autres membres

ETUDE L GIF.gif

2015-10-18 17.52.52.jpg

 


Recommander ce blog | Contact | Signaler un contenu | RSS | Espace de gestion