La guerre totale au CO2

 

 

Si de nombreux constructeurs misent sur le «downsizing» pour réduire les émissions, Mazda a choisi une approche inédite.

Le «downsizing», consiste à remplacer un moteur à essence de 2 l par un 1,4 l turbo de même puissance. Du coup, le couple augmente et la consommation moyenne baisse.

Ce modèle d'évolution du moteur à combustion interne est en train de s'imposer chez de nombreux constructeurs. Pourtant, Mazda a opté pour une approche différente: le moteur atmosphérique (sans turbo) doté d'un très haut taux de compression.

Normalement, le rapport volumétrique d'un moteur à essence normal est compris entre 10 et 12:1. Mais sur le moteur Skyactiv-G de Mazda, il est porté à 14:1, record du monde.

Moins 15% d'émissions de CO2

Résultat: la consommation d'essence et les émissions de CO2seraient réduites, selon le constructeur japonais, de 15% par rapport au moteur MZR 2,0 l de 155 ch, alors que le couple maximal et la puissance augmentent respectivement de 12 et 6%.

Pourquoi ne pas l'avoir fait plus tôt, direz-vous? Eh bien tout simplement parce que la mise en place d'une telle philosophie présentait jusqu'ici un certain nombre de problèmes que Mazda semble avoir aujourd'hui résolus.

Pour éviter le cliquetis sans avoir obligatoirement recours à une essence à très haut indice d'octane, les ingénieurs ont évidemment muni ce moteur d'une injection directe et d'une distribution variable (Double S-VT). Mais ils ont réalisé surtout un travail minutieux pour rendre la combustion plus rapide et plus homogène, en améliorant notamment l'atomisation de l'essence et en dotant les pistons de cavités spéciales.

Et pour éviter le retour de gaz chauds dans les chambres de combustion, ils ont développé un système d'échappement 4-2-1 qui s'apparente aux collecteurs spaghetti des voitures de course.

L'inverse sur le Diesel

Alors que le maître mot, sur le moteur à essence, était d'augmenter le taux de compression, Mazda a fait l'inverse pour le Diesel.

Le rapport volumétrique d'un moteur à auto-allumage est normalement compris entre 16 et 18:1, mais le nouveau diesel Skyactiv-D se contente de 14:1. Principal avantage: une combustion beaucoup plus propre, rendant superflus les coûteux systèmes de post-traitement des NOx normalement indispensables pour être en conformité avec la norme antipollution Euro 6 qui entrera en vigueur en 2014.

Plus léger, présentant moins de frictions internes et équipé d'un turbocompresseur à deux étages, ce nouveau Diesel est crédité d'une baisse de la consommation et des émissions de CO2de 20% par rapport à l'actuel MZR-CD 2. 2 de Mazda. Certaines dispositions ont toutefois dû être prises pour résoudre les problèmes de démarrage à froid liés à ce taux de compression bas.



09/07/2011

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 409 autres membres

ETUDE L GIF.gif

2015-10-18 17.52.52.jpg

 


Recommander ce blog | Contact | Signaler un contenu | RSS | Espace de gestion